5.9.07

un va et vient, moins d'une seconde


Dernière nuit

en villégiature,

je quitte la zone portuaire.



Lharces

1 commentaire:

Anonyme a dit…

De rayé en rayures, un courant d'air, plus d'ombre dans le paysage, c'est l'appel du grand large, le meilleur reste à faire...

bon vent